Comment te dire...

Publié le 12 Novembre 2013

Il y a 2 ans, c'était la chute. La vie s'écroule. Tes projets, ta confiance, ton avenir... mais tu survis. Pas trop mal même. Tu t'en étonnes toi même. Parce qu'il n'y a pas que ta vie sentimentale et familiale qui est bouleversée dans tout ça, ta vie professionnelle prend un gros pet aussi. Mais ça va quoi, en quelques semaines tu relèves la tête et tu repars, droit devant... sans regarder où tu marches.

Et tu tombes sur ça. Vite en plus, genre 3 mois après la chute. Tu te dis que t'as trop de chance, que la vie est super cool avec toi. Mais bon, sûrement que tu le mérites.

Mais en fait non. Il y a 1 an c'est la RE chute. Celle là, elle fait mal. Avec du recul, je sais que c'est pas l'histoire ni sa fin en elle même qui fait mal (même si c'est pas le moment le plus fun de ma vie). C'est juste une minuscule petite goutte d'eau qui vient faire déborder un vase qu'on avait pas pensé à vider avant. Mais putain je douille

Certains vont me dire que je radote, que c'est bon... on la connaît ton histoire... (mais en vrai on s'en fout de ce que tu penses).

C'est l'heure du bilan. L'heure de fermer le livre et d'en ouvrir un autre. Parce que cette histoire m'a hanté trop longtemps. 

Je relis ma conclusion : Cet homme m'a apporté tellement de jolies choses, il a été mon rayon de soleil, mon moteur, pendant ces 6 derniers mois. Et pour ça le je remercie tellement. Parce que d'ici quelques mois, quand la douleur s'estompera, il me restera ça. De très très jolis souvenirs. 

Ou comment se voiler la face. J'ai limite envie de vomir en me relisant. 

J'suis comme ça moi, j'suis cool. Je pardonne tout et surtout je ferme les yeux.

Et pendant des mois j'ai vécu dans le souvenir, sans rancoeur aucune. Puis le voile est tombé. Twitter a parlé (petit coquin celui là des fois, il a les oreilles qui traînent dans tous les coins et c'est pas joli joli crois moi). Je passe sur l'épisode : "on restera amis parce que t'es trop cool comme meuf" qui tiendra pas 3 mois (juste le temps de se déculpabiliser suffisamment je suppose). 

Tiens ça m'a fait un peu comme quand j'ai appris que le Père Noël n'existait pas... me suis sentie HYPER conne. Genre tu joues gentiment là-haut avec les Bisounours et puis PAF, tiens prends toi ça dans la gueule. 

Bon je rentrerai pas dans les détails, ça vaut pas le coup (puis laissons les oreilles de Twitter en paix, on sait jamais ça peut toujours servir).

Un an est passé, donc il n' y a pas de haine ni de rancoeur (je ne suis que joie et allégresse)... juste de la navrabilité totale (on avait dit que j'avais le droit d'inventer des mots). L'eau est passée sous les ponts (t'as vu comme j'adore les métaphores avec de l'eau ? le vase, toussa...) mais j'avais juste envie de dire à la personne qui m'a salie en racontant ma vie intime à Paul et Jacques (des choses qui étaient censées rester des secrets, des trucs que j'avais dit dans l'intimité et la confiance de l'amour qu'il y avait à ce moment là... tu vois ce que je veux dire, j'en suis sûre),... j'ai envie de lui dire que ça lui retombera sur la gueule à un moment ou a un autre et qu'il l'aura pas volé. BIG BROTHER IS WATCHING YOU TOO !

Ma grande naïveté sur la bienveillance des gens me faire sourire... parfois. Ce moment où tu te réveilles et te prends dans la gueule l'hypocrisie totale de personnes à qui tu as limite voué un culte. Non parce que moi tu vois, je suis pas UN PEU conne, non seulement je suis cool et pas rancunière mais en plus je vais jusqu'à encencer la personne qui va par la suite me traîner dans la boue pour augmenter sa côte de popularité. Dingue non ?

Mais stop. C'est bel et bien terminé tout ça. J'avais juste besoin de cracher le dernier morceau que j'avais dans la gorge. C'est chose faite. Maintenant, la vie reprend son cours, on ferme la porte et on oublie. 

A bon entendeur, salut. 

Rédigé par A L I

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cali 13/11/2013 13:29

Ben mazette 2 putain d'années de galère. Je te souhaite plein de rose à l'horizon (d'ailleurs c'est vachement moins vert ici). Comment vont les schtroumpfs ?

Laetitia T 13/11/2013 13:05

Ma petite Karin, malheureusement il y a beaucoup de mecs qui sont vraiment des ............ ( imagine le pire mot que tu veux !! ) et c'est terrible de se sentir ainsi trahie. En plus, avec les moyens modernes, tout va très vite et reviens aux oreilles de tout le monde ! Sale temps pour les secrets.... Je pense que tu as raison d'écrire pour cracher le morceau, c'est une forme de thérapie. Je t'embrasse fort .

Vanessa 12/11/2013 16:26

Ma belle... J'espère vraiment que tu vas trouver le vrai compagnon qui saura t'aimer telle que tu es... Je suis triste quand je te lis mais tu as raison de cracher le morceau!!!! Je t'envois tout plein d'énergie positive! Plein de bises!!!! Vanouche

A L I 13/11/2013 01:06

Merci à toi ma poulette ! Tu me manques souvent tu sais ! <3

Allye 12/11/2013 10:11

Je te lis depuis tellement longtemps...
Ca sert à ça un blog... A cracher le morceau qu'on a dans la gorge...
Allye

Ali 12/11/2013 12:32

<3