Peut-on élever ses enfants toute seule ?

Publié le 9 Février 2015

La réponse est oui, évidemment. D'ailleurs il y a plein d'exemples de mères courages qui ont fait ça très bien.

Mais à quel prix ? Je vous le demande.

Alors y en a qui arrivent, et te disent... "bah j'ai élevé mes enfants toute seule et je suis pas morte"... bon, ok jusque là on a pas recensé de mort due à l'élevage d'enfants seule. C'est vrai, je te l'accorde. Mais de la difficulté, voire de la souffrance (n'ayons pas peur des mots), je crois bien que oui.

Et oui d'abord, je suis bien placée pour en parler. Quand mon mari est parti de la maison, mes enfants avaient 2 et 5 ans, soit pas l'âge le plus facile pour le 2ème tu en conviendras.

Mes conditions étaient pourtant idéales... une garde alternée (donc la paix royale une semaine sur deux), mes parents à côté en cas de souci et pour prendre le relais par moment. Donc j'aurai dû faire ça les doigts dans le nez... Et pourtant... j'ai souffert, j'ai pleuré, j'ai crié, j'ai été désespérée... ça a duré un an et demi.

Parce que non seulement tu as deux monstres à gérer à ce moment là mais en plus tu as toute la douleur de te retrouver seule, sans ta moitié, sans cette personne avec qui tu pensais passer ta vie, celle avec qui tu as choisi de faire ces magnifiques enfants qui aujourd'hui se retrouvent ballotté entre deux foyers et deux parents perturbés. Et ça n'aide pas.

On s'en est sorti, on va même tous pas trop mal.

Mais c'est aujourd'hui que je ne suis plus seule à la maison pour élever mes têtes blondes que je réalise que c'était vraiment pas évident.

Il faut dire que j'avais été mal habituée avec un mari qui s'occupaient bien de ses enfants. Peut-être que finalement, pour certaines, ça change rien.

Mais n'empêche. C'est tellement mieux à deux.

Bon d'accord, j'ai beaucoup de chance que mon compagnon soit très impliqué et qu'il aime mes enfants presque autant que si c'était les siens, ça aussi ça aide bien.

Mais merde, toute seule, on ne fait que "survivre" dans l'éducation de nos enfants. A deux, on peut faire les choses plus posément, on peut prendre du recul, on peut se calmer dans sa chambre pendant que l'autre prend le relais, on peut se reposer et donc être beaucoup plus facilement à l'écoute et dans l'éducation positive. Et où est-ce qu'on trouve le temps de s'occuper de soi ? Ne doit-on pas s'occuper de soi pour bien s'occuper des autres ?

Alors OUI on peut mais OUI c'est très dur. Et on a le droit de le dire.

Je suis pleine d'admiration pour ces mères (et ces pères, même s'ils ne sont pas encore légion) et je soutiens leurs ras le bol, leurs pétages de plomb... (j'ai des souvenirs piquants de crises de larmes de ma part quand Highlander passait sa soirée à escalader la barrière de sa chambre jusqu'à minuit) et j'ai souvent cru que je n'y arriverais jamais.

Il faut être deux pour faire des enfants. Il faut être deux pour s'en occuper, j'en suis certaine.

Donc, à toi qui est seule (pour l'instant), je te dis que tu n'as pas le droit de culpabiliser, tu n'as pas le droit de te sentir "mauvaise mère", tu fais ce que tu peux et tu le fais du mieux que tu peux. Et pour l'instant, ça suffit.

Attention, je ne dis pas du tout que si tu élèves tes enfants seule, tu les élèveras mal ou moins bien, je dis juste que tu as largement le droit de te plaindre et d'exprimer tes difficultés et tes souffrances.

Bisous.

Rédigé par A L I

Repost 0
Commenter cet article

wain" 24/02/2015 22:44

ça fait plaisir de lire ces news depuis janvier :)
et merci ...

Béatrice 09/02/2015 17:43

Voilà !
Bisous aussi !

GreenWitch 09/02/2015 12:29

Merci...