Faut que j'te parle...

Publié le 2 Avril 2009

J'avais pas vraiment l'intention de t'en parler ici... mais Lao m'a donné envie de le faire. Juste parce que je pense qu'il est important d'être informé et qu'il ne doit pas y avoir de "tabou", même en matière de médecine.

Depuis un certain temps déjà, j'ai la trouille des vaccins... d'abord parce que mon chameau n'a pas tellement apprécié son premier vaccin (Prévenar et Infanrix cumulé). A la suite de ça, on a pu les faire en différé (pas ensemble quoi) et accompagné d'un traitement homéopathique et tout s'est bien passé. Mais j'ai quand même eu la trouille de ma vie en trouvant mon fils au milieu de la nuit, qui ne respirait plus, qui était raide comme du bois et blanc comme un linge, les yeux révulsés et la bave aux lèvres. J'en ai pas dormi pendant des mois... et lui non plus du coup. D'ailleurs il dort toujours pas... bref.

Quand est venu l'heure du ROR, de l'hépatite B et autres joyeusetés... y a eu dans ma petite tête, de très nombreuses interrogations... que faire ? La trouille d'un vague truc que j'avais lu ou entendu (je savais même plus) a pris le pas sur la "bonne conscience collective"... les vaccins peuvent conduire à une forme d'autisme !?... (c'est hyper raccourci comme info, j'en conviens, mais c'est ce que j'avais dans la tête). Bref dans ma pauvre tête, c'était assez flou... mais assez présent pour me hanter et pour me permettre de dire à mon médecin : "NON il n'y aura pas d'autres vaccins que les vaccins obligatoires." Et puis j'ai visité Lao... par hasard... et c'est au fil de ses écrits que je me suis aperçue que... oui, ça existait vraiment. Son histoire et celle de son Zéphir m'ont énormèment touché. Peut-être parce que ça aurait pu être la nôtre...

Bien sûr mon médecin, tout en me disant que mon fils ne risquait pas grand chose de ces maladies infantiles, parce qu'il était en très bonne santé... m'a quand même bien fait culpabiliser. Mais il semble que ce soit le prix à payer pour ce genre de décision non ? Alors j'essaie j'assume.

Donc voilà un film à voir absolument parce qu'il FAUT être informé, savoir où on met les pieds ou où on ne les met pas...

C'est clairement la peur qui m'a fait prendre cette décision... je l'avoue (alors que je n'avais jamais vu ce reportage avant (je l'ai découvert ce matin). Juste une espèce de voix intérieure... ne m'appelle pas Jeanne please.

Je ne suis pas du tout anti-vaccin... j'ai parfaitement conscience de toutes les vies qu'ils sauvent chaque jour dans le monde. Je déplore juste la façon dont ils sont fait... avec trop souvent un souci de rentabilité et non de sécurité... à mon sens.

Juste à méditer...

 

Rédigé par A L I

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gus 17/04/2009 20:15

Ici, on est en retard de quelques années, et juste pour les vaccins obligatoires... On ferme les yeux, on pense à un médecin homéopathe, on ferait peut-être bien d'agir. On a un super homéopathe, mais qui n'est pas médecin... Alors la pub pour le vaccin anti cancer de l'utérus que toutes mes collègues ont fait faire à leur fille... ne passera pas par nous, c'est certain !

hélène pf 12/04/2009 22:31

j'ai 63ans ; mon grand-père était médecin , et c'est lui qui nous soignait lorsque nous étions enfants ; il était très méfiant vis-à-vis des vaccins (peu à cette époque: D.T.Polio).j'ai attrapé enfant,( comme les autres),la rougeole, les oreillons , la rubéole , la varicelle; la coqueluche . sauf peut-être cas rares, il n'y a pas besoin de vacciner ; d'autant plus que le risque d'avoir une de ces maladies adulte est plus grave !

lao 09/04/2009 21:53

oui, à méditer!xxxs.