L'absence

Publié le 9 Janvier 2012

Bon je vais arrêter de te bassiner les oreilles avec lui. Parce que c'est bon, tu le sais, c'est dur, il me manque, toussa toussa. Et si je continue, tu vas fuir (comme lui d'ailleurs), c'est sûr. 

Mais je voulais aujourd'hui aborder avec toi une autre absence. Celle de mes enfants chéris d'amour. 

Oui je sais, tu en rêves. Tu n'en peux plus de tes gosses, tu voudrais du temps pour toi. Et moi aussi en fait, j'en rêvais. 

Sauf que... WOUHAOU c'est hyper dur. Alors ok, j'ai du temps pour moi... pour traîner, pour être au calme, pour faire des trucs rien que pour moi, pour bosser, pour prendre des bains, pour pleurer, pour rester des heures devant mon ordinateur à glander...

Le soir je peux me coucher quand je veux, dormir d'un trait, me réveiller quand j'ai envie... manger quand je veux, ce que je veux.

MAIS je suis juste mal. Ils me manquent horriblement. Le premier jour ça va, le 2ème c'est potable mais le 3ème, bah ça commence à être vraiment dur. 

Avant on faisait 4 jours chacun. Mais maintenant, c'est une semaine. Et une semaine... c'est TRES long. Je m'ennuie pas du tout pourtant mais leurs bouilles me manquent, et j'ai tellement envie de les serrer dans mes bras, de les embrasser...

Highlander est tellement petit encore, c'est mon bébé. 

Je pense à eux tout le temps, me demande ce qu'ils font... j'ai l'impression de passer à côté de la moitié de leur vie. 

Mais c'est comme ça... je dois faire avec. J'espère que je m'habituerai un jour.

P1090197.JPG


Rédigé par A L I

Publié dans #Les frères

Repost 0
Commenter cet article

Alice 12/01/2012 15:22

Bientôt, très bientôt, tu savoureras ces semaines en solo et tu les retrouveras avec une joie à chaque fois décuplée !

A L I 12/01/2012 15:32



Oui, je savoure déjà ces moments de solitude... j'avoue. Mais ils me manquent vraiment ces affreux !!



eaudeslyss 11/01/2012 10:21

je reviens vers vous encore uen fois j'ai déjà vecu ce que vous vivez mais il y a quasi 10 ans, mon ainé avait 4 ans et mon deuxième 2 ans et demi.nous avons fait la garde partagé une semaine
chacun, un jour un collège bien attentionné m'a balancé que je voyais mes enfants que 6 mois dans l'année, c'était vrai mais horrible sorti d ela bouche de qqs d'exterieur. j'ai toujours dit que le
deuxième s'en sortirai mieux car il n'avait pas vecu vraiment la vie de couple, mon deuxième je ne sais pas si c'était du a son age ( après des etudes: oui ) ou au fait qu'il était très sensible, a
enormement souffert de ce mode de garde et ça je m'en suis rendu compte bien plus tard, on a du faire enormement de travail à l'ecole c'était un enfant qui pleurait beaucoup jusqu'en CM2. J'ai lu
des articles et en fait après reflexion ( ce mode de garde en était qu'à ces debut à cet epoque )que la garde alternés n'est pas bonne pour les enfants tout petits, au bout de 3 jours ils ont
l'impression que l'autre parents a disparu. si c'était a refaire même si ca fait du bien d'avoir ces moments a soit je ne le referais pas. après totu depend surement du caractère des enfants.
je comprends cet abscence est difficile, et quand les enfants reviennent il faut se rehabituer.
au bout de 4 ans je me suis remise en couple et j'ai repris mes enfants en garde normale, ( 200km d'ecart oblige )j'ai vu le deuxième s'epanouir surtout que j'était devenu maman au foyer
je n'ecrit pas ça pour vous faire peur, des fois on pense bien faire on se fait mal soi même et au bout du compte c'ets pas bon
courage.

A L I 11/01/2012 11:44



Ce n'est pas du tout dans le sentiment de "bien" faire... mais la seule solution épanouissante pour les enfants serait qu'on soit toujours en couple et ça c'est pas possible.


Leur père s'est toujours occupé d'eux, autant que moi, voire plus. On travaillait ensemble à la maison. Je pense que si j'avais la garde, les garçons ne supporteraient pas mieux l'absence de leur
père duquel ils sont très proches.


Par contre on essaie de couper un peu, c'est à dire que par exemple, cette semaine ils sont chez leur père, mais je vais les chercher tout à l'heure pour qu'ils passent l'après-midi avec moi...
et demain soir j'amène le plus petit à la gym... 


Mais voilà, la situation n'est de toute façon pas satisfaisante pour des enfants aussi petits... et de voir leur père un w-e sur 2 ne serait pas mieux.



La copine C. 09/01/2012 23:31

J'ai pas grand chose à ajouter, je ne veux même pas m'imaginer vivre ce que tu vis tellement j'en aurais mal. Je sais, je ne te remonte pas le moral. Mais j'ai mal avec toi, et je pense à toi dans
bien des situations de la vie de tous les jours. Tu sais que tu es toujours la bienvenue, avec ou sans eux !
J'espère qu'à l'heure où j'écris, tu dors, pour une nuit complète... maigre consolation, c'est vrai.
Je t'embrasse.

A L I 11/01/2012 12:16



Merci ma copine ! A tout à l'heure !

Mamanblog 09/01/2012 20:55

J'en pense que tu es très courageuse et que c'est tout à fait normal ce manque !
COURAGE !!! Et non tu ne vas pas nous faire fuir !

A L I 11/01/2012 12:15



Je ne sais pas si je suis courageuse, j'essaie juste de faire "avec"... pour le bien de tous. 



Moutonnette 09/01/2012 18:27

O, Ali...
Si tu savais....je te lis, je partage ta peine...mais je ne trouve pas les mots depuis que j'ai lu ce qu'il s'était passé. Comment atténuer cette douleur.
merde!
Je ne suis qu'une passagère, une inconnue dans ta prairie, à peine un pseudo. Mais je compatis, je souhaite que ça s'arrange.
Putain je sers à rien là!
Je t'embrasse, et plein de courage, je comprends que l'absence de tes petits soit une horreur!

A L I 11/01/2012 12:14



Non pas à peine un pseudo... tes encouragements me font du bien !