L'allaitement 5ème chapitre

Publié le 19 Avril 2010

P1040925

J'avais donc décidé de prendre cet allaitement à la cool, sans prise de tête. Et je m'y suis tenue. Bébé H. pleurait et hop il mangeait, et ça allait bien pour tout le monde. Un vrai allaitement à la demande... toutes les deux heures environs. Plus aucune douleur au bout d'un mois environ. La nuit il était plutôt cool, il me laissait 4, voire 5 heures de tranquillité. Puis progressivement, les tétées se sont espacées... toutes les 3 heures dans la journée. J'ai repris le boulot au bout de 2 mois, sans soucis vu que je travaille à la maison... Bébé H. me suivait partout et ça c'était bien. Évidemment pas question de tirer mon lait, me disant tout le temps que j'avais bien le temps pour ça. Donc un allaitement "parfait" quoi. Et autant te dire que je n'ai pas vu le temps passer. Pour le Chameau, j'avais péniblement tenu jusqu'à 3 mois et demi je crois... en trouvant que c'était déjà beaucoup. Mais là je sais pas... j'arrive pas à me dire qu'il faudra arrêter. Parce que ça se passe parfaitement bien peut-être.

Bon évidemment faut oublier les nuits entrecoupées. Bébé H. se réveille toujours au moins deux fois, vers 1 ou 2 heures et vers 3 ou 4 heures. Rien ne me prouve qu'il ait vraiment faim hein... mais c'est tellement facile de l'attraper, de le mettre dans mon lit, de me rallonger... et de me rendormir... sachant que dans les 5 minutes il se rendort du sommeil du juste, et que hop je le remets gentiment dans son lit. Donc oui, c'est ça, j'opte pour la solution de facilité. Rien ne me dit à l'inverse qu'il ne se réveillerait pas tout autant s'il était nourri au biberon. Et préparer et donner un biberon la nuit... non merci. Et dans le cas où il voudrait juste un gros câlin de sa maman... ben il l'a et pi voilà ! T'as quelque chose à redire à ça ?

On oublie aussi les sorties... (ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh j'ai raté 300 concerts d'Eiffel au moins !!!!) mais là encore c'est fait sans impression de sacrifice, parce que c'est le bonheur. (Me rattraperai bien sur le prochain album).

Et j'adore trimballer mon bébé partout avec moi et pouvoir lui donner à bouffer sans avoir rien prévu à l'avance.

Bon j'ai eu un gros passage à vide il y a 15 jours (qui m'a carrément conduite aux urgences avec une crise de tétanie). Verdict : carence en potassium. Je me suis vite remise sur pieds avec quelques gélules du dit potassium et hop c'est reparti pour un tour. Bébé H. tétait beaucoup beaucoup à ce moment là... un pic de croissance probablement et j'étais donc un peu "vidée". Sachant que là dessus j'ai eu une énorme crève. Mais on s'est accroché, j'ai pris du fenouil en gélules et ça reroule nickel.

Aujourd'hui Bébé H. a presque 6 mois (dans une semaine). Le doc voulait que je commence la diversification à 5 mois. Pour le Chameau j'avais commencé à 6 mois. Donc là j'étais clairement pas prête psychologiquement. Donc il m'a fallu 15 jours pour m'y faire.

P1050428

Voilà c'est fait. Ça fait une semaine. A notre actif, 2 petits pots de carottes maison, 1 demi pot de courgette maison (pas fana de courgette l'enfant), un pot de pommes maison et aujourd'hui j'ai tenté les haricots verts Bléd*** (étant sûre de faire un gros flop) ben non, c'est le premier vrai jour où il ouvre vraiment la bouche et avale... comme quoi, je vais revoir mes a priori moi. Et ce matin, j'ai eu droit au premier vrai caca qui pue bien. Les joies des petits légumes !

Tout ça pour te dire que ton allaitement tu PEUX le réussir. Il faut juste que tu en ais ENVIE. J'insiste bien là-dessus. Pas la peine de se forcer, ça marche pas. Si c'est fait dans la contrainte et la souffrance, ça peut pas le faire. Et puis quand on a vraiment envie, on passe au dessus de tous les petits obstacles... sinon, si l'envie n'est pas là, ce sont des montagnes infranchissables. Les bienfaits pour le bébé, on les connaît évidemment, mais je connais aucun bébé non allaité qui en ait souffert... ou qui en ait voulu à sa mère... donc relax. C'est TOI et TOI seule qui décide.

Mais la condition sine qua non, c'est de ne surtout pas écouter les autres... et en particulier ceux qui portent des blouses blanches... parce que là, y a des chances que ce soit foirage assuré (cf : L'allaitement chapitre 1).

A l'approche des 6 mois de Bébé H, je commence à entrevoir les regards étonnés "Ah bon, tu le nourris (cette expression m'énerve toujours autant) toujours ?" Et j'ai toujours et encore envie de répondre "Non non on a décidé de le laisser crever de faim là !" Ou alors "Oh il est bien gros, on voit bien qu'il est toujours au sein !" Le Chameau était plus gros que Bébé H au même âge et pourtant au biberon. Mais derrière tout ça, la question qui les taraude tous...mais qu'ils ne posent jamais. "Mais t'arrêtes quand ?" Parce que mine de rien, passé un certain âge, ça commence à déranger... (mais si tu savais comme je m'en balance).

A cette question je répondrai dans le prochain chapitre, consacré au sevrage... et pour l'instant la réponse c'est "un jour !".

Rédigé par A L I

Publié dans #Highlander alias Bébé H. et sa Maman

Repost 0
Commenter cet article

sugar 21/05/2010 20:37

Super post. J'allaite ma souris depuis 11 mois déjà ... Au début je n'étais même pas certaine de vouloir l'allaiter et puis cela nous a semblé si naturel. J'aurais aimé lire ce post au début de mon allaitement. Il faut souvent être fort pour tenir tête à tous les "bons" (souvent mauvais) conseilleurs qu'ils soient en blouse blanche ou non. On a quelques fois l'impression d'une vrai schizophrénie chez le corps médical en tout cas. On peut vite se retrouver à faire une chose et son contraire. J'ai beaucoup apprécié tous les conseils trouvés sur le net; en particulier ceux de la leche league bien entendu, le bouquin édité par la leche league : L'art de l'allaitement maternel, le forum "les tétouilleurs en folie" et quand on ne sait plus bien où on en est ça fait aussi dubien de consulter une consultante en lactation (histoire de se rassurer sur ses choix, parce que les assauts sont si nombreux que l'on se surprend quelques fois à douter ...).

Le Chat 03/05/2010 20:31

un bien chouette billet à mettre entre toutes les mains (yeux ?) de toutes les futures mamans... et de ceux qui ne peuvent s'empêcher de t'abreuver de conseils sur tout concernant TON enfant ;-)

Elsa 27/04/2010 13:28

Dans 2 jours, ça fera 55 mois cumulés que j'allaite. Si on m'avait dit ça il y a 6 ans, je n'y aurais jamais cru !! Et j'ai 3 têtes blondes épanouies, autonomes, d'une insolente bonne santé ... Pour moi, la clé a été d'apprendre à laisser glisser le regard des autres !

naj 26/04/2010 19:50

l allaitement maternelle c un don de Dieu celle qui n ont pas allaite leurs bebes ont des probs de tetines donc par orgueils elles ne l avoueraient jamais.

Gus 24/04/2010 08:40

Complètement d'accord avec toi ! A mille pour cent ! J'ai allaité ma fille pendant..... 2 ans et 9 mois (calins du matin et du soir à la fin). Elle allait déjà à la maternelle. Il a bien fallu arrêter un jour (pour laisser un peu de place à son papa qu'elle appelait 'Mampa'). J'ai entendu tellement de commentaires négatifs que je ne les comptais plus, ma fille était la plus fine et la moins malade à la crèche. Comme tu dis, ne pas écouter les blouses blanches, seulement ceux qui trouvent ça chouette.Continue jusqu'à ce que toi (ou lui) décidiez vraiment d'arrêter. Les autres n'ont pas droit au chapitre.