Mon histoire : coup de foudre 2.0

Publié le 8 Mai 2012

Depuis le temps que je te fais languir... la voilà enfin cette histoire... la mienne. Même que t'arrêtes pas de me harceler pour l'avoir... Mais je t'avertis, tu n'auras aucun détail croustillant, parce que je les garde tous pour moi ceux là. 

Elle est récente, tu t'en doutes (mouhahahaha)... et c'est peut-être un peu tôt pour en parler... mais tant pis, j'en ai envie... et toi aussi, d'après ce que j'ai pu comprendre ;)

J'ai kiffé lire vos histoires... je pensais y retrouver de l'espoir au début. Un truc du genre "mais oui ! Ça existe les belles histoires". Mais même si j'adorais les lire, j'y croyais pas du tout. Enfin pour moi je veux dire. Impossible de me dire que je pourrais rencontrer quelqu'un... et encore moins que je pourrais retomber amoureuse. En tous les cas pas avant très très... très longtemps. N'oublions pas que je venais de prendre une énorme claque dont je me relevais difficilement. 

 

C'était il y a 3 mois. Un soir, pour voir, je me suis inscrite sur un site de rencontres. Pour voir. Parce qu'on m'avait dit que ça faisait du bien à l'ego, et que ce soir là, j'en avais un peu besoin. 

Mais l'effet a été plutôt inverse. J'ai tout à fait détesté ça. Toutes ces alertes permanentes, l'impression d'être un vulgaire morceau de viande... qu'on est là que pour "ça"... bref, j'aime pas. Je suis pas prête, c'est clair. Et dès le lendemain je tente de me dés-inscrire. Je dis je tente, parce que j'y suis jamais arrivée. J'ai donc enlevé ma photo et toutes les informations que j'avais pu y mettre et je suppose qu'ils supprimeront mon compte un jour vu qu'il est inactif. 

Puis le lendemain soir... je tweete (comme c'est original)... et puis comme ça arrive parfois quelqu'un que je ne suis pas vient se greffer à une conversation que j'ai avec quelqu'un d'autre (oui oui c'est toi Philippe ;)). Bon ok, il a l'air sympa. Je le suis. Il me suit. Et là s'engage une série de DM (Direct Message = Message privé pour toi inculte de twitter). Bon jusque là rien d'exceptionnel... ça arrive souvent. 

Mais je ne sais pour quelle raison, dès le lendemain, je vais attendre ses DM, sans trop comprendre pourquoi. Vont s'ensuivre plusieurs jours de ces fameux DM... qu'on s'envoie toute la journée. Il sera le premier à me souhaiter mon anniversaire, et je serai la première à lui fêter le sien quelques jours plus tard. (C'est débile mais c'est rigolo de le noter) On rigole, on discute, on partage... bref c'est chouette et ça devient de plus en plus frustrant de s'écrire en 140 caractères.

L'étape suivante sera évidemment Skype... la liberté de pouvoir avoir une conversation (toujours par écrit) suivie et donc de passer des HEURES à parler... des soirées entières. Pratiquement TOUTES nos soirées. Je ne m'en lasse pas. Je n'attends que ça. 

Je ne sais plus à quel moment a commencé la dépendance, mais j'ai le sentiment qu'elle a été là très vite... une véritable drogue. Des sentiments qui grandissent sans qu'on comprenne vraiment pourquoi ni comment... on ne fait que "parler", on ne s'est jamais vu (bon en vrai on s'est envoyé quelques photos quand même :)) mais en fait... je l'aime. OUI je suis tombée amoureuse de ce garçon que je ne connais pas. Ou que je commence à bien connaître justement. Petit à petit l'énorme trou que j'avais dans le coeur s'est comblé... pour finalement être totalement rempli. Trop rempli. 

C'est lui qui craquera le premier. Mais ouf, parce que j'en crevais d'envie depuis si longtemps. Mais comment peut-on dire "Je t'aime" à quelqu'un qu'on a jamais vu ? Bah on le fait, parce qu'on le pense tellement fort qu'à un moment donné, c'est obligé de sortir. Ça peut plus rester à l'intérieur. 

A ce moment là, ça fait plus d'un mois qu'on papote hein. Il m'a appelé... plusieurs fois. Oui moi, handicapée du téléphone, je lui ai donné mon numéro. Ce qui nous a permis de commencer une valse sans fin de sms... je ne te dirais pas à combien on en est, je n'en sais rien, mais c'est indécent. Puis il y a sa voix... à laquelle je finis par devenir accro aussi. 

Bon là tu te dis... mais pourquoi ils ne se sont toujours pas rencontré ???? HEIN POURQUOI ? Déjà parce que tout s'est fait très calmement, sans préméditation... nos sentiments nous ont submergé avant même qu'on en ait réellement conscience je pense. Et puis SURTOUT... 709 (putain) de km nous séparent. Il faut qu'on se voit. Pour savoir. Pour être sûrs. C'est lui qui proposera, parce que moi je suis TROP timide et je kiffe tellement ce qui se passe entre nous que j'ai peur... que ça s'arrête. Mais ça ne peut plus durer comme ça hein. Donc après échange d'agendas respectifs, une date sera fixée... presque 6 semaines plus tard ! IL viendra. Chez moi. Oui 6 semaines encore... 


Bon ça suffit pour aujourd'hui. ;) Et le récit de la rencontre, la vraie, ce sera pour plus tard ! 

 

Le gros inconvénient de ce genre d'histoire "virtuelles" c'est que quand tu en parles à tes amis IRL, ils te rient limite au nez. Parce qu'ils ne comprennent pas. (sauf ma copine C. :)) Mais je leur jette pas la pierre, j'aurai fait pareil. J'aurai jamais cru que c'était possible... avant. 

Rédigé par A L I

Publié dans #Ton histoire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anti snoring 25/03/2014 10:45

I went through your experiences and it is really thrilling. I am sure that all readers who visit your blog will be excited to find the encounter story. I agree with what you have told about virtual history.

soussa 14/05/2012 15:55

Oh ma petite Ali !
comment je suis contente pour toi !!!!!
ton récit me touche ...
je vous souhaite que du bonheur et j'attends .... LA DEUXIEME PARTIE ;)))

A L I 17/06/2012 18:53



Merci Soussette, je reviens vite :)



Madame Sioux 10/05/2012 09:12

Hihi ! C'est génial !

A L I 12/05/2012 15:10



Oui hein :)))



Alice 09/05/2012 18:29

C'est absolument génial ! Je suis trop trop trop contente pour toi !!

A L I 12/05/2012 15:10



Merci !

Mme Ichinose 09/05/2012 14:28

Cette histoire n'a rien d'incompréhensible c'est la réaction des gens qui l'est... J'ai rencontré mon homme il y a maintenant presque 12ans, on avait 16 et 17ans... Personne n'a compris, tout le
monde nous a mis des bâtons dans les roues... Nous sommes toujours ensemble, avec 2 enfants... Ils n'ont réussi qu'à renforcer notre lien. Fonce, si ça doit marcher ça marchera, rencontre sur le
net ou pas. En amour, la fin (la belle histoire selon moi est une fin en soi) justifie les moyens !

A L I 12/05/2012 15:11



Je fonce, je fonce ;)