Notre séjour à l'hôpital

Publié le 8 Juillet 2011

Oui voilà avec tout ça... je ne blogge plus ou presque. Mais je vais me rattraper.

Le petit séjour à l'hosto d'Highlander m'a bien remué les tripes et fait remonter des trucs pas cools à la surface. 

D'ordinaire je suis plutôt respectueuse de l'ordre médical, voire trop même. Je ferme ma gueule et j'encaisse. Et en sortant je suis toujours admirative et reconnaissante. Mais là, y a eu une espèce d'accumulation en fait. 

Bon je te raconte.

Dès le samedi aprèm, Highlander était bien relou comme il sait le faire quand il est malade. A pas me lâcher les basques et à chouiner pour un rien. Il était pourtant sous Augmentin depuis 2 jours et je comprenais pas bien pourquoi il se comportait comme ça. J'ai mis ça sur le compte de la chaleur.

Sauf que dans la nuit, il s'est réveillé avec 39°6 de température. Et même s'il faisait encore chaud, c'était forcément autre chose. Je l'ai levé pour lui donner du Doliprane et je me suis retrouvé avec un bébé tout mou dans les bras... qui a vomi son Doliprane aussi sec. Là j'ai commencé à avoir une bouffée d'angoisse, et j'ai réveillé Monsieur Ali pour qu'il appelle le SAMU. Sauf qu'ils nous ont dit qu'il n'y avait pas de médecin, et qu'il fallait rappeler à 8 heures et demi . Vive la campagne. 

Je me suis installée dans le canapé avec lui, voyant qu'il s'était rendormi et respirait bien... on a décidé d'attendre. A 8 h 30, le médecin de garde, à l'écoute des symptômes, m'a dit qu'il passait le voir. A 10 h, il était là et lui diagnostique une pneumopathie. Et il me dit qu'il faut l'hospitaliser. 

Bon une pneumopathie, je sais que si c'est bien soigné c'est pas grave, alors je panique pas. Je prépare les affaires et on part tous les deux à l'hopîtal à 45 min de là. Evidemment c'est dimanche, et on a 60 personnes à faire manger à midi. Mais Monsieur Ali se débrouillera sans moi avec ses beaux-parents adorés. 

Arrivés aux Urgences à midi, Highlander me chie littéralement dessus. Je demande à le changer, on me dit qu'il faut attendre que la salle d'auscultation se libère, parce qu'il n'y a pas d'autres endroits pour changer les bébés . J'attends donc 15 minutes avec mon enfant plein de merde dans les bras qui embaume toute la salle d'attente. 

Puis la salle se libère, je le change en m'excusant platement... 15 minutes plus tard on passe au comptoir pour la partie administrative et là rebelotte il re-chie. Je m'excuse à nouveau en disant "ah les antibiotiques !" Je re-attends pour le re-changer. Puis on retourne en salle d'attente pour attendre à nouveau 1/2 heure avant que l'infirmière veuille bien nous recevoir pour l'ausculter. Je lui donne la lettre du médecin de garde. Et on RE-tourne dans la salle d'attente pour 1 heure cette fois. J'en peux plus, il fait une chaleur à crever, Highlander s'endort enfin dans mes bras qui sont tout endoloris à force de le porter. 

A 14 h, on vient enfin nous chercher (je précise que les Urgences sont quasiment vides, mais on est dans une petite ville, et je supose qu'il y a peu de box à l'intérieur) pour nous mettre dans un box donc. Ou on attend une heure de plus. Heureusement Highlander se rendort sur la table d'auscultation. Moi je suis sur la chaise, à moitié morte. Pas dormi depuis 5 heures du mat et la tartine que j'ai avalé en vitesse avant de partir commence à me sembler bien loin. 

Un médecin arrive, une fille de mon âge à peu près, elle l'ausculte et me repose 12000 questions. "Tiens pourquoi il a pas fait le vaccin du pneumocoque ??" "Euh ben je sais pas.. parce que je fais que les vaccins obligatoires peut-être..."

Bref, elle repart et arrivent deux infirmières : "On va le piquer pour le perfuser, mais vous inquiètez pas, on essaie qu'une fois. Si on y arrive pas, on appelle la pédiatrie". 

Bon 4 fois plus tard et des hurlements d'horreurs de mon bébé, elles se décident à arrêter. "Ah mais pourtant elle était belle celle là ! Mais elles claquent toutes !!"

Une radio des poumons plus tard, on monte en pédiatrie. Il est 18 h. 

Bébéchou hurle dès qu'il voit une blouse bleue maintenant, ça y est. Ça c'est fait.

Dans la chambre, on le pèse, le mesure, l'ausculte... il hurle de plus en plus. Puis l'infirmière arrive pour la perfusion. Sauf qu'elle arrive pas du tout à le piquer. Celles d'en bas ont bousillé toutes les veines potables. Elle essaie 4 fois elle aussi. C'est là que je me mets à pleurer en fait. Une vrai boucherie. Y a du sang partout. Mon bébé est enveloppé dans un drap pour qu'il ne bouge pas et il n'arrête plus de hurler. Elle finit par remplir des tubes pour les hémocultures avec le sang qui coule à même la main.

Puis elle se décide à appeler une infirmière de néonat qui, elle parviendra à le piquer su premier coup.  Je RE-vis. La perfusion est posé, il va être ré-hydrater. 

Heureusement entre temps ma tante est arrivée. Elle console Highlander pendant que je descend acheter un Twix au rez-de-chaussée (évidemment tout est fermé, pas moyen de trouver un pauvre sandwich).

Puis Monsieur Ali arrive avec le Chameau. On passe un moment tous les 4 et ils repartent. Il m'a amené un sandwich (que je n'ai aps le droit de manger dans la chambre ).

Je me retrouve seule avec Highlander. Sans télé (ben oui c'est dimanche soir, t'as pas oublié, TOUT est fermé). Je suis incapable de lire. 

Il s'endort finalement dans mes bras vers 22 h. Je parviens à le poser dans son lit. Je fais le mien et je finis par m'endormir, non sans mal, à 23 h. 

A 23 h 30, l'infirmière et l'aide soignante débarque dans la chambre.  "Gné ?????????????"

"Ah il faut qu'on lui refasse une prise de sang". Là j'ai clairement envie de hurler. C'est à ce moment que le stress atteint son maximum je pense. Elle le réveille. Il se met à hurler. Je sais plus où elles l'ont piqué ni combien de fois. Je reprends mon bébé dans les bras et je pleure avec lui une fois qu'elles sont reparties. 

Et je ne me rendort... pas. 

To be continued (non parce que c'est bon, sinon tu vas passer la journée là et t'as autre chose à faire hein...)

Rédigé par A L I

Publié dans #Highlander alias Bébé H. et sa Maman

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LuPlume 05/08/2011 08:44


Oh, c'est terrible, j'en ai les larmes aux yeux... J'imagine comme tu as du souffrir de voir ton tout petit traité brutalement et avoir mal... Heureusement qu'on sait que tout finit bien!


A L I 07/09/2011 09:41



Oui tout ça est derrière nous et heureusement !



opio 16/07/2011 23:41


ah mais merde mais c'est pas possible c'est révoltant !!!!!!! suis traumatisée :-( :-( :-( :-( :-( ptit loulou... et pauvre de toi :-( :-( :-(


A L I 19/07/2011 16:05



Maintenant c'est fini, et on a déjà oublié... heureusement ;-)



Cranemou 09/07/2011 15:35


Ma pauvre...
J'ai ete traite comme ca les 15heures qu'ont dure l'accouchement de n•1, et meme les jours qui ont suivi. Depyis, malgre tout le respect et l'admiration que j'ai envers le corps medical, j'ai
appris a leur dire FUCK quand je juge que c'en est trop ou juste que les transmissions ne se sont pas faites correctement. Dvenir un numero, plus jamais! On est en droit de dire stop! J'ai lu que
H. allait mieux, alors ca va :)

Des bises du soleil!


A L I 11/07/2011 09:29



Oui tout va bien maintenant !


Pendant un accouchement, ça doit pas être évident non plus.



Fée Line 08/07/2011 23:39


bonsoir,
je découvre ton blog, et par cet article en plus...
oh lala, pas évident du tout, tout ça !
et le piqué autant de fois, ça sert à quoi ! elles y arrivent pas, bah point elle stoppe et appelle qq'un de compétant...
ton petit bout va comment maintenant?
et toi ?
vous avez du courage tous les deux, et je comprend très bien que tu pleures à la fin...

bises,

Fée Line

http://www.hellocoton.fr/mapage/feeline


A L I 09/07/2011 09:13



Ca sert qu'il devait absolument être perfusé et que les veines étaient quand même bien visibles et je suis sûre qu'elles pensaient vraiment y arriver en fait.


Il va très bien. Et moi beaucoup mieux ! ;-)


Merci !



leelou 08/07/2011 22:51


ohla !!! j'en ai pleuré ce soir de te lire ... c'est affreux en te lisant j'imaginais que c'était le mien ...

bon courage dans cette épreuve !!!!


A L I 09/07/2011 09:10



Oui évidemment on transpose. Je fais ça tout le temps ! ;-)