Désir d'enfant

Publié le 23 Mai 2011

42944644 pMais non, ça me travaille pas ! Enfin pas comme tu l'imagines.

C'est un truc bizarre le désir d'enfant quand même. 

Je me rappelle pas avoir pensé à ça quand j'étais ado, comme certaines pour qui c'est une évidence. Je savais que je voudrais des enfants mais parce que ça correspondait à un choix de vie. Pas à un besoin profond.

En fait j'ai rencontré mon mec hyper tôt. J'avais pas l'impression, mais en fait si. A 24 ans. On a commencé à parler de bébé assez vite je crois. Mais j'étais étudiante. Et puis j'ai eu une maladie àlacon. Qui a fait que je n'ai pas eu le droit d'y repenser avant un certain temps. Puis j'arrivais pas à me décider. Mes études, mes études... surtout ma directrice de thèse à qui je n'imaginais pas du tout annoncer que j'étais enceinte, ou même que j'essayais de l'être. Tant que je l'étais pas, c'était pas la peine d'en parler hein. Puis elle est morte donc elle ne constituait plus tellement un obstacle. Puis entre temps je suis retombée malade et après m'être fait découpé le gosier j'ai enfin pu tomber enceinte... après environ 1 an et quelques d'essais infructueux qui m'avaient paru une éternité et avaient sans aucun doute renforcé mon désir d'enfant. 

Avant cette première grossesse, j'avais donc un désir d'enfant couplé d'un désir de grossesse. Celui ci s'est carrèment fait la malle définitivement. 

J'ai toujours voulu trois enfants... au moins. Mais mes grossesses auront raison du 4e. Si j'en fais un 3e (et c'est pas encore gagné) ce sera quand l'amnésie aura tout à fait bien fait son boulot. L'amnésie c'est encore le meilleur moyen de retomber enceinte. Oui oui j'entends d'ici celles qui ADORENT ça. Mais c'est pas mon cas, loin de là, très loin de là. 

La grossesse rime pour moi avec FRUSTRATION intense. Pour une hyper-active qui adore manger, rester couchée au régime, c'est atroce. J'ai souffert, vraiment. Donc il faut que j'oublie pour pouvoir recommencer. Et j'ai pas encore oublié.

Pourtant j'ai toujours ce désir d'enfant. J'ai bien pensé à la mère porteuse, mais c'est un peu illégal hein. Si j'avais pas eu des grossesses aussi merdiques, j'en aurai peut-être fait 6... ;-)

J'aime les bébés. Mais un à la fois. Pour en faire un 2e, il fallait absolument que le premier n'en soit plus un. Et donc pour un 3e, c'est d'autant plus vrai. Parce qu'au delà de ce désir, j'ai aussi un besoin terrible d'indépendance, de travailler, de temps pour moi, pour vivre en dehors de la maternité. 

La naissance d'Highlander alimente mon désir évidemment : le besoin de revivre une naissance "normale". De revivre ces premiers moments qu'on m'a enlevé et dont j'ai aujourdh'ui le sentiment de ne pas avoir assez profité avec le Chameau, peut-être parce que c'était le premier. 

Donc le mieux sera d'attendre... attendre que l'envie soit la plus forte.

Et j'oublie pas de penser à ma cousine M. et ma copine F. Parce que parfois le désir d'enfant reste inassouvi et ça c'est pas juste du tout.

 

Et toi, tu en es où de ton désir d'enfant ? 

Crédit Photo : Petite Maman !

Rédigé par A L I

Publié dans #Divagations...

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vanessa 26/05/2011 18:38


Ben, c'est rigolo mais au moment où je commençais à être à l'aise avec ça (je lui en avais beaucoup parlé avant et lui disais régulièrement que j'aimerais un n°4 malgré tout) et avais admis avoir
lâché l'affaire, c'est là qu'il a abordé le sujet! Mais bon, la malformation l'a tellement refroidi que c'est toujours non. Et puis quand tu commences à penser aux contraintes matérielles...
(changer de maison, de voiture...) Forcément, c'est pas rien.

Alors, oui, ça fait bizarre. Surtout que j'ai une collègue enceinte au bahut, il y a plein de futures mamans avec des gros bidons à l'école de n°2 mais j'assume plus mon côté femme maintenant (même
si je suis toujours aussi mère poule). C'est bizarre comment ça se mélange tout ça, hein?

Mais bon, je suis bien comme ça. Je crois que j'ai toujours un petit bout de moi qui serait bien content si un jour par surprise, un haricot prenait racine mais j'en ai beaucoup moins envie, c'est
moins viscéral qu'avant et je pense aussi que j'aimerais que Martin soit sorti de ses opérations avant de m'y remettre si je devais réellement envisager la chose (et elle dit qu'elle en veut plus?
tssss).

Du coup, je me concentre sur moi, comment je vais, comment je suis. Je redeviens égoïste, ça fait du bien.


A L I 06/06/2011 11:05



Oui en gros, rine n'est définitif quoi ;-)



Vanessa 24/05/2011 23:53


Ben moi, mon désir d'enfant et de grossesse (n°4 quand même), il en est à -6 kg. Pas clair? J'explique!

Quand on s'est connu avec Chéri, on se disait qu'on aurait 4 enfants, c'était presque une évidence, comme si on savait qu'on en aurait de toute façon (heureusement qu'il y a pas eu de souci,
d'ailleurs).

Donc, on a fait n°1, 3 ans après, n°2 et re-3 ans après n°3. Les grossesses se sont toutes bien passées globalement sauf que... On a eu le coup de la malformation. Et 2 fois sur les 3 dont la
dernière bien sévèrement en plus.

Là, forcément, ça refroidit un peu. Mais en même temps, ça donne envie de re-tenter le coup vu toutes les angoisses que j'ai connues la dernière fois, comme si je voulais effacer tout ça et ne
vivre que le bon une dernière fois (parce que je fais partie de celles qui adorent être enceinte)

Mais pour faire un bébé, faut être deux et Chéri, il veut pas, enfin plus (trop peur de la malformation une autre fois). Alors finalement, je m'y suis faite et je fais plus ou moins assidument un
petit régime parce que faut aussi que je m'occupe de moi vu que je ne suis pas qu'une mère. Résultat: 6 kg en moins en 2 mois et demi! Et pour le bébé n°4... Tant pis.


A L I 26/05/2011 10:02



Et alors c'est pas trop dur de devoir renoncer pour ton mari ? Moi je sais je sais que j'aurai le dernier mot, même si pour le moment il est pas emballé.


Je comprends que ce qui vous est arrivé vous ai reffroidi... c'est hyper lourd quand même. 



soeur 24/05/2011 22:08


tu peux faire n°3 moi je m'en fou je suis plus là ;-)
mais bon c'est pas que tu sois seulement chiante, c'est aussi que c'est hyper flippant...
de mon côté l'envie va se faire...enfin j'espère !!


A L I 26/05/2011 10:00



Ah merde je comptais sur toi pour venir me remplacer ! hahahaha


Qui vient à temps à qui sait attendre ? Enfin je l'espère pour toi ! ;-)



marianne 24/05/2011 22:01


pour moi, comme pour toi, avoir des enfants c'est un choix de vie, pas un besoin physiologique, c'est aussi pour moi une manière de me dire que la vie peut être autre, conjurer le début de ma vie
qui n'était pas des plus idéal. Après toutes ces belles phrases n'en demeure pas moins que j'ai mes limites, besoin de sommeil, de temps pour moi (j'ai déjà l'impression avec un de ne pas en avoir)
et surtout le besoin de clarifier encore des choses dans ma tête, alors "Nhumerobis" attendra encore :-)


A L I 26/05/2011 09:59



Oui pas besoin de se presser sous pretexte de quoi... faut que ce soit une VRAIE envie. Pas une pression sociale. Un enfant, c'est bien aussi.



La copine C. 24/05/2011 21:50


Alors moi à 18 ans, j'avais des posters de bébé partout dans mon studio. J'ai toujours voulu des enfants, comme ces ados dont tu parles. Mais il fallait LE rencontrer, lui, celui avec qui je
voudrais les faire, ces enfants-là, dont je rêvais tant.
Quand on s'est rencontrés (amoureusement parlant, parce qu'on se connaissait amicalement depuis longtemps), on s'est mis au travail tout de suite, parce qu'à 33 ans, on voit déjà le couperet, et
comme on en voulait plusieurs... Le premier a mis un an à se mettre en route. Une éternité, nous semblait-il alors ! Le second est arrivé par surprise 21 mois plus tard. Et la surprise du 3è, c'est
qu'il est arrivé encore 21 mois plus tard avec le 4è. Alors qu'on venait de se pencher sur la question et de se dire que 3, ce serait bien et suffisant.
Ben oui, on ne choisit pas toujours, dans un sens comme dans l'autre ;) !

Maintenant, ce désir d'enfant... ce n'est pas quelque chose de très clair pour moi. Rationnellement, NON, mille fois non ! Trois grossesses difficiles, les mêmes que les tiennes en gros, alitement
et diabète... beurk ! Quatre gosses avec lesquels j'ai envie de pouvoir ENFIN faire plein de choses.
Mais dans mes tripes... J'adore être enceinte ! Je ne me suis jamais sentie aussi belle et pleine de punch que pendant mes grossesses ! Et ce bonheur de donner naissance à un petit être moitié lui
moitié moi... bah... à 38 ans, il me reste quelques années pour faire un choix définitif :)!

Qui sait ? Quand tu mettras bébé3 en route (j'y crois, si si !), tu m'en parles, je t'accompagnerai peut être ?! A deux, ce serait plus cool de rester couchées à bouffer des courgettes et du jambon
blanc sans pain-beurre, non ?! Et à diriger notre petit monde "fais ci, apporte moi ça..."...
Tiens, non, finalement, tout bien réfléchi, pas sûre de t'accompagner ;D


A L I 25/05/2011 22:33



Tu vois j'apprends que le premier a mis du temps à venir. Comme pour le Chameau en fait.


Bon tu sais à quel point je suis admirative de ta petite famille et à quel point je pourrai pas du tout assurer comme toi.


Ouai en fait t'es une grosse maso toi !! Tes grossesses ont été pires que les miennes et tellement rapprochées ! Mais je crois qu'il y a quand même une histoire d'hormones là dedans... les
miennes ne sont pas cool du tout !


Ouai clair t'as encore quelques années devant toi ! OUF ;-D C'est clair qu'à deux ça serait plsu drôle dis donc ! Bon je te tiens au jus alors quand je remets ça ;-DDD