La Fessée

Publié le 4 Mars 2015

Oyez oyez braves gens !

Je rebondis aujourd'hui sur un autre sujet hautement polémique (celui qui dit que j'aime les sujets polémiques aura droit à une fessée)...

LA FESSEE... communément appeler aussi claque, gifle, baffe, tape, etc...

Bon la fessée, on est d'accord ça concerne les fesses. Autrement dit les enfants relativement petits. Je ne pense pas que vous mettiez la "fessée" à vos ados.

La gifle et la claque plutôt le visage.

Et la gentille tape, en général la main. Ou bien le derrière de la tête.

Dieu merci dans notre jargon de dressage d'enfant on ne parle pas de coup de pied dans les tibias, de coups de poing dans le ventre, ou de coup de boule dans la gueule. On est d'accord que là, ça dépasse un peu les limites hein ?

Parce qu'un fessée, une gifle, une tape... bah honnêtement, c'est rien hein. Un geste anodin alors ? Sans conséquence... ?

Ah non ? C'est fait pour éduquer tu me dis ? Éduquer à quoi exactement ? (je vais me faire les questions réponses, ce sera plus simple)

Ça sert à éduquer nos petits enfants. Ces petits êtres en devenir qui ne peuvent comprendre un message qu'en se prenant une baffe. "Tiens vlan dans ta gueule, t'as compris maintenant ?"

Ca sert à faire en sorte que les enfants aient du respect pour leurs parents. Parce que moi, je respecterais à donf quelqu'un qui me tape, clairement. 

Que ces drôles se rappellent bien que s'ils n'obéissent pas, c'est la douleur physique qui viendra leur rappeler les règles (entre parenthèse, la douleur physique est celle qu'on oublie le plus rapidement)

Ah non ? Tu me dis que c'est pas fait pour faire mal ? 

MAIS ALORS A QUOI CA SERT ? Je te pose la question. Parce qu'à part dès "J'ai pris des claques quand j'étais petit et je suis pas mort" (et si toi t'es pas mort, y en a d'autres pour qui ça n'a pas été si drôle parce qu'un jour papa ou maman a tapé plus fort que d'habitude...bref) pour l'instant on m'a pas sorti un SEUL argument valable. 

Le seul que je comprend c'est : "ça me soulage" ouai ça ok, d'accord, des fois nos gosses sont tellement affreux que je reconnais que ça doit soulager. Je le sais parce qu'il m'est arrivé d'avoir envie de frapper  (comme j'ai parfois envie de frapper mon mec, et pourtant j'essaie pas de l'éduquer hein). 

Mais je l'ai pas fait. J'ai pris sur moi, comme une adulte que je suis. Frapper quand on est en colère, c'est le réflexe des enfants. Et d'ailleurs, on leur apprend à longueur de journée (enfin ici c'est le cas) à NE PAS TAPER. 

Bon évidemment si tu apprends à ton gosse qu'il faut taper pour se faire respecter... t'es plutôt cohérent. Continue. 

Mais sinon... ?? 

Bon admettons, tu tapes ton enfant... (y en a plein en vrai). Est-ce que tu as noté qu'il obéissait après parce qu'il avait compris le message ou juste parce qu'il avait juste peur de se prendre une baigne ? 

C'est quoi l'objectif à long terme ? C'est qu'il obéisse par raison ou par peur ? 

On m'a sorti l'argument que je préfère : "Si tu tapes pas les enfants ils seront capricieux, désobéissants, pourris-gâtés, mal élevés..." j'aimerai bien voir des statistiques sur le sujet. Parce que j'ai jamais tapé mes enfants et pourtant ils sont pas plus mal élevés que les tiens. 

Sinon y a l'argument : "Faut leur montrer que la vie est dure, qu'on vit pas chez les Bisounours" Hum. Ok. 

Naïvement je pensais qu'en tant que parents, on espérait un monde meilleur pour nos enfants. Pas un "Apprend à en chier dès maintenant mon gars, même si t'as trois ans, tu verras la vie c'est comme ça, on se prend plein de claques dans la gueule". En vrai on est pas un peu là pour les protéger justement ? Je m'égare... ou pas. 

 

Bref tu l'auras compris, ici, la fessée ou tout autre châtiment corporel quel qu'il soit c'est niet. Parce que ça sert à rien, sinon à faire du mal. Et mandieu, jamais je ne veux avoir l'idée de faire du mal à la chair de ma chair. Et tu sais quoi ? Mes enfants m'obéissent ! Dingue. 

Et si ton gamin à toi "ne comprend que ça" c'est qu'il y a vraiment un autre problème à la base. 

Mais rassures toi cher lecteur, il existe des milliers d'autres alternatives qui marchent... voui voui. Mais qui, soyons honnêtes, demandent un tout petit peu plus d'efforts qu'un revers de la main. Mais on t'avait pas dit que l'éducation c'était pas une promenade santé ? Je ne te juge pas, je veux juste te dire que tu dois vraiment y réfléchir et trouver d'autres solutions. 

Ici tu trouveras toute une liste de livres qui pourront t'aider à y voir plus clair et à envisager les choses différemment. Crois moi ça te fera du bien dans ton coeur. 

Et tu verras qu'il ne s'agit nullement d'être laxiste ou permissif. Bien au contraire.

 

Pour ce qui est d'une loi... je sais pas... parce que sûrement ça ne suffira pas et que je ne suis nullement pour la répression dans ce genre de domaine.

Une vraie campagne de communication de la part des pouvoirs publics devrait par contre se mettre en place avec un message très clair : les chatiments corporels n'éduquent pas ! 

Nos enfants ne sont pas des chiens merde ! 

Bisous

Rédigé par A L I

Repost 0
Commenter cet article

Aloès 05/03/2015 11:36

Je partage tout à fait ton point de vue, et j'aime bien le côté décalé et percutant que tu utilises, il est très parlant ;)