Mon mec à moi.

Publié le 1 Février 2011

C'est Monsieur Ali. Tu le sais, j'en parle des fois. C'est mon mec depuis 9 ans et mon mari depuis 5 ans. C'est aussi le papa de mes 2 fils. C'est mon homme quoi.

 

Là ça fait 9 jours qu'il est partit... et comme il est pas là et qu'il me manque, j'avais envie de lui rendre un petit hommage.

 

Ça fait 9 ans que je n'ai jamais (les premiers mois ne comptent pas) douté de mes sentiments et des siens. 9 ans que j'ai une confiance aveugle en lui. 9 ans qu'on ne se dispute jamais (malgré mon GROS caractère de cochon).

 

Il est le seul à me connaître vraiment. Mieux que ma famille. Mieux que moi-même peut-être. Il supporte mes humeurs, mes coups de gueule, mes angoisses, mes doutes... sans jamais me juger. Il est d'une patience d'ange (et avec moi, c'est de rigueur).

 

Il m'a rendu féministe... non pas parce qu'il est super macho... non c'est justement tout l'inverse. Il a été le premier à me faire comprendre que l'homme était l'égal de la femme (il a même tendance à penser que la femme est supérieure)... s'il pouvait tout faire dans la maison, travailler et s'occuper des enfants pendant que je blogue, il le ferait (bon mais en vrai il n'y arrive pas... too bad.)

Mais le soir après le repas, j'entends souvent "Vas te mettre devant l'ordi, je vais tout ranger"... comment résister ?

 

Il n'a jamais rien exigé de moi, ne m'a jamais rien imposé.

 

Il m'a mise sur un piédestal duquel il ne me laisse jamais descendre. Il m'a tout de suite traité comme une princesse que j'ai fini par devenir...(en fait c'est de sa faute si je suis si chiante).

 

Alors voilà pourquoi je le laisse partir 15 jours, seul, en vacances, pour s'adonner à sa passion (après moi) le surf.

Aller, surfes bien mon amoureux... parce que je t'attends de pied ferme !

 

 

Est-ce qu'il a des défauts ? Oui quelques-uns, je te rassure... mais pas assez pour en parler.

Rédigé par A L I

Commenter cet article

Ya 26/01/2012 14:24

Quand je (re)lis cet article (j'aime bien ce blog même si je ne commente jamais), je me demande comment vous en êtes arrivés où vous en êtes aujourd'hui... Ca semble tellement paradoxal. Tout avait
l'air tout beau dans votre prairie. Comme quoi, on n'est jamais sûr de rien, n'est ce pas ? J'espère que vous allez vous relever très vite (ça a l'air d'être en bonne voie)

A L I 07/02/2012 14:12



Oui je reconnais que c'est étrange et c'est aussi l'impression que j'ai. Mais mon mari était enfermé dans mon bonheur, qui n'était pas le sien. Et c'est devenu insupportable pour lui au fil des
années. 


Non, effectivement, il ne faut jamais être sûr de rien et du coup se donner les moyens de profiter de chaque moment. Je ne l'ai pas assez fait. 


J'écrirai bientôt un billet la dessus.



aurel 06/02/2011 11:55


Super, il surfe où ton mari ?


A L I 06/02/2011 12:05



Au Maroc



Fleurdeschamps 03/02/2011 17:54


J'aime bien le "le soir après le repas, j'entends souvent "Vas te mettre devant l'ordi, je vais tout ranger"...".... Ca fait rêver... Ici en ce moment, c'est souvent monsieur rentre, j'ai déjà
mangé, et il me trouve devant l'ordi et dit "encore devant ton ordi" ou variante "tu passes trop de temps devant l'ordi" et après manger il fait sa vaisselle en la posant sur le lave vaisselle....


A L I 03/02/2011 18:38



Mmmm charmant ton mec ! ;-)



sophie 01/02/2011 22:47


très joli texte, superbe déclaration !!!
mon homme a plein de défauts mais le travail domestique c'est vraiment 50/50 (même un peu plus pour lui pour le ménage ;)) et c'est vrai ça rend féministe !


A L I 02/02/2011 10:15



Oui je trouve aussi !



Maman sur Terre 01/02/2011 21:17


Tu le prêtes des fois ?


A L I 02/02/2011 09:59



Nan ! ;-)