L'hiver à la maison

Publié le 26 Janvier 2015

L'hiver à la maison

L'hiver à la maison c'est une de mes saisons préférées... je dis "une" parce que je crois que je trouve tout de même à chaque saison ces petits bonheurs. (A part peut-être l'automne, je crois que plus ça va et moins j'aime l'automne, qui correspond pour moi en général à une période de déprime plus ou moins intense. Cet automne, j'ai pas eu le temps, j'ai grossi, et j'ai pleuré.)

Ma saison d'hiver commence le 2 janvier (oui avant, c'est toujours l'automne). C'est la période du repos. Du vrai repos. Le temps de faire la sieste et la grasse mat sans culpabiliser (enfin pas trop), rester en pyjama des journées entières, larver devant la télé pendant des heures. Mais aussi lire, coudre, peindre, bricoler, nettoyer, ranger, trier...

Chaque année, je suis pleine d'espoir quant à TOUT ce que je vais faire pendant 3 mois. Finalement, je me rends bien compte que je n'en fais pas le quart, que le temps, même si le travail a ralenti, passe toujours très vite.

Mais je commence à l'accepter, à me dire que je ferai ce que je ferai et que je ne pourrai pas tout faire. Et que ce n'est pas tellement grave.

C'est surtout le temps de la pause dans le travail (pas une pause totale mais gros ralentissement de l'activité en tous cas). C'est maintenant que je commence le nettoyage à fond du restaurant et des chambres (c'est loin d'être hyper rigolo, mais ça permet de repartir sur de bonnes bases), le temps où on repense un peu tout, et surtout le moment où on fait en sorte de se remotiver pour repartir pour une nouvelle saison. Après l'épuisement et le ras le bol, à la fin du mois de janvier on commence à se redonner envie.

La nature est à l'arrêt, elle aussi se repose avant de repartir pour un tour, les petits matins gelés et ensoleillés sont mes préférés.

Mes brebis s'apprêtent à agneler... encore quelques jours et les premiers bébés vont naître. Même si c'est pas forcément un moment évident (il y a beaucoup de morts et selon les années, ça peut être carrément déprimant) c'est quand même super mignon ces petits trucs tous blancs (même si je sais qu'ils partiront un jour à l'abbatoir mais chut... je me dirais juste qu'ils partent en vacances.)

C'est finalement dommage qu'il y ait de la boue partout, que les mains et les lèvres soient gercées parce que sans ça, l'hiver est vraiment une de mes saison préférée :)

 

(J'avoue que j'ai aussi la chance d 'avoir des enfants en pleine santé qui n'ont pour l'instant, attrapé aucun microbe, ça aide à aimer l'hiver, j'en conviens et je touche du bois pour que ça dure)

L'hiver à la maison

Rédigé par A L I

Repost 0
Commenter cet article