Naissance de Bébé H... épisode 5.

Publié le 2 Novembre 2010

Lundi 2 novembre,

 

On a passé une bonne nuit à la maison des parents, on a pris notre petit-déjeuner là-bas et on est venu te voir tout de suite après. On avait vraiment hâte de te voir. Depuis que le contact physique a été pris, tu me manques de plus en plus. J'ai pu te remettre au sein ce matin. Tu as recommencé à léchouiller sans t'accrocher. Mais je ne m'inquiète pas trop. Il faudra un peu de temps comme pour tout. Je continue à tirer mon lait en attendant.

Grande nouvelle ce matin ! La médecin nous a annoncé que tu étais transféré en néonatalogie chez nous ! Ça nous a fait tout bizarre, avec ton père, on ne s'y attendait pas du tout. On pensait que tu irais en néonat à Bordeaux. Mais ils ont préféré un rapprochement, comme tu vas bien !

Du coup on est vite partit rejoindre ton frère qui est venu nous voir avec ta grand-mère et ta grand-tante. et on leur a annoncé la bonne nouvelle. Là je retrouve mon Chameau que je n'ai pas vu depuis... 1 semaine ! On avait jamais été séparé aussi longtemps.

 

Après le repas on est revenu à l'hôpital pour passer au Lactarium et là, on a vu les ambulanciers qui venaient te chercher. Donc on en a profité pour te dire au revoir et ton frère a enfin pu te voir pour la première fois. Tu étais bien calé dans ton brancard accompagné par une gentille puéricultrice. Là encore c'est très bizarre de voir son bébé partir avec des étrangers... sans toi.

Du coup, branle bas de combat pour nous ! Il a fallu quitter la maison des parents et donc faire le ménage de notre chambre et hop on est partit te rejoindre.

 

C'est assez violent en fait comme départ. Le matin on se prépare à un long séjour et à midi on se prépare à partir. On quitte un endroit (l'hôpital) d'un coup, un endroit qui a été rempli de tout un tas d'émotions, de peurs, de joies, de doutes, de rires, de larmes... et on quitte des gens... qui ont pris soins de notre bébé à notre place. Bizarrement je souffre un peu de ce départ. J'te l'ai dit... c'est bizarre les émotions d'une mère qui vient d'enfanter !!

 

La route a été difficile, ton père était crevé. Mais on est arrivé vers 20 heures. Tu étais dans un box dans un petit lit de maternité, enfin ! La puéricultrice nous as dit qu'elle venait de te coucher et que tu venais de passer 3/4 d'heures dans ses bras. Elle m'a proposé de te mettre au sein et là... Ô miracle, tu as tété. Pas très longtemps mais ça y est tu as choppé le coup !

Voilà le 2e acte de la naissance se réalise. Mon bébé se nourrit à mon sein. Le lien est fait. C'est mon enfant.

Je suis trop contente ! Et puis il paraît que tu bois très bien à la tasse maintenant. Tu as pris toute ta portion comme ça. Plus besoin de cette maudite sonde ! Je suis trop fière de toi.

Puis on t'a laissé, on est rentré ç la maison parce que j'avais besoin de me poser un peu, de prendre une bonne douche, et de passer un peu de temps avec ton frère.

 

C'est très curieux à ce moment là. Je viens de trouver mon bébé et je l'abandonne déjà. Je ne peux pas rester. Je m'en sens incapable et je ne sais pas pourquoi. Je crois que Monsieur Ali ne comprend pas d'ailleurs. Avec le recul j'ai encore du mal à comprendre.  J'ai besoin de poser ma tête après tout ça (c'est hyper éprouvant comme semaine !!), je crois que je dois simplement reprendre des forces pour pouvoir m'occuper de mon bébé correctement.  

Rédigé par A L I

Publié dans #Highlander alias Bébé H. et sa Maman

Repost 0
Commenter cet article

alexandra (de fieux) 02/11/2010 22:08


salut bergère, je lis ton blog depuis un petit bout de temps et je n´ai jamais pris le temps de te dire combien j' ai de plaisir à suivre les aventure de ta petite famille. en ce moment, je
pleurniche tous les soirs en découvrant les premiers jours de bébéH. nos enfants (petits et grands) ont exactement le même âge à 2 mois près et je ne peux m´emp'wcher de m´identifier, c´est très
touchant de te lire. je voulais aussi te dire que même s´il s´agit d´un autre thème, j´avais aimé ton petit sujet sur l´allaitement prolongé (pas toujours compris par les autres), les nuits (très)
difficiles etc. pour en revenir à bébé H, c´est un sacré costaud ce bébé H... et il est vraiment magnifique tout comme son petit chameau de frère. grosses bises et continue de me faire rire et
pleurnicher sur ton blog, bises de suisse


A L I 03/11/2010 18:08



Si tu savais à quel point ça me fait plaisir ce que tu me dis là ! J'étais super émue en lisant ton message !


Si jamais vous passez dans le coin... j'habite toujours au même endroit ! ;-)



soeur 02/11/2010 21:08


et je crois que c'est à partir de ce jour où vous êtes revenu que la phrase que Igor t'as dite ce jour là "mais tu es revenue" est installé dans nos vies de tous les jours car je me surprend à la
dire à monsieur mon chéri.


A L I 03/11/2010 18:07



Hahahahahaha j'avais oublié ça tiens !!!



Cali 02/11/2010 20:49


Je suis ton récit avec attention et émotion. Comme ça devait être dur ! Déjà, moi après une naissance sans souci, je regardais ma fille comme une étrangère "ah tient elle est encore là celle-là ?".
mais dans ton cas, ça a dû être encore plus difficile... et vive l'allaitement qui a certainement aidé à faire le lien !


A L I 03/11/2010 18:06



Oui effectivement. Je ne sais pas comment ça se serait passé sans l'allaitement... d'ailleurs si j'ai tant de mal à arrêter, c'est très probablement à cause de ça aussi.



perrine 02/11/2010 20:48


Je viens sur votre blog depuis un petit moment déjà et là je voulais laisser un petit message après ces derniers post très émouvants. Ces photos sont mon quotidien... mais (heureusement) vécu du
coté soignant. Je suis bien contente que ce petit bonhomme soit en bonne santé maintenant... et un bon anniversaire avec quelques jours de retard.


A L I 03/11/2010 18:05



Merci !


Je pense encore super souvent avec émotion au personnel qui s'est occupé de mon chouchou pendant ce temps là.